Justine Chapelier

Portrait de Running Yogis : Justine Chapelier (Running Yogis Travel)

Dans la série de portrait des ambassadeurs Running Yogis, formés à la Running Yogis Academy, je vous présente Justine Chapelier, promotion Paris 2020.

Justine Chapelier la voyageuse

  • Alors Justine si je comprends bien, t’es Bretonne de Plouguerneau mais tu vis à Annecy et tu vas régulièrement à Rennes pour voir ta sœur et tu donnes des cours de Running Yoga dans chacune de ces villes, c’est ça ?
  • Oui. Même si avec mon conjoint on a un peu la bougeotte, on va quand même essayer de rester un moment en Haute-Savoie (rires)
  • T’es Running Yogis « quoi » du coup ?
  • Travel … je crois que ça me correspond bien ! (rires bis)

Derrière les intonations pudiques de Justine se cache une jeune fille de 27 ans au carnet de voyage déjà bien rempli. Le Cambodge, l’Australie et La Réunion ont accueilli ses valises, non pas pour quelques circonvolutions touristiques, mais bien pour s’y installer et s’imprégner de la culture locale. Trois destinations et trois expériences différentes. Et on passe sous silence les destinations vacances. Pas la place !

Au Cambodge …

Justine termine sa formation par un stage de six semaines. Elle aurait pu être médecin ou pédiatre, mais l’attrait de la liberté a eu le dernier mot : elle sera kinésithérapeute. Elle est accompagnée par une future consœur qui lui fait découvrir le yoga. Les premiers contacts sont rugueux : elle y voit avant tout un enchainement de postures (tortures ?) et prend conscience de son manque de souplesse. Mais l’atmosphère étouffante l’amène à laisser en retrait la course qu’elle affectionne tant pour des activités introspectives, mêlant pratiques yogiques, méditation et respiration.

En Australie …

Elle part à l’aventure avec son conjoint, kiné lui aussi, à bord d’un 4*4 équipé d’un « roof top tent » – ces fameuses tentes greffées sur le toit de la voiture dont les Australiens sont si friands – qui leur assure autonomie et flexibilité. Ils travaillent dans les champs, s’évadent en randonnées et trails et battent la campagne pendant 7 mois.

A la Réunion

Ça a été une destination plus spontanée. Arrivée sur place pour ce qui a été son plus gros défi sportif, elle s’est dit « quitte à faire le déplacement, autant y rester » … 4 mois de plus ! Le trail de la Mascareignes – 66 kilomètres pour 3500 mètres de dénivelé positif, petite sœur de la Diagonale des Fous – est un très gros morceau qu’elle termine brillamment en compagnie de sa sœur jumelle, mais qui la laisse blessée aux deux genoux. Pas à cours d’idée, Justine troque ses baskets pour un baudrier et des chaussons d’escalade. « C’était pour la récup’ … oui, je ne reste pas en place ! » nous avoue-t-elle en riant !

Justine Chapelier la sportive

Justine Chapelier

Le triathlon …

Cette amoureuse de l’eau et des grands espaces mord dans le sport à pleines dents pour savourer tous ses délices : sur des gros braquets en force pour le vélo, en liberté loin des foules pour la course en nature et en pleine conscience pour la natation. Le triathlon ? une sucrerie évidente qu’elle goûte depuis trois ans.

… et le yoga

Yogini convaincue depuis le Cambodge, elle passe la vitesse supérieure en suivant la formation Running Yoga avec la promotion Paris 2020. Elle voit un intérêt manifeste à intégrer les principes de la méthode dans son activité professionnelle.

Justine est spécialisée dans la rééducation du périnée. Le travail yogique sur le transverse apporte fermeté et assouplissement à ses patientes en suivi de grossesse.

Justine Chapelier

Les projets de Justine Chapelier

Des projets, elle en a pleins ! En associant ses forces à Gabriele Giuffrida (Lyon 2020), elle propose des ateliers de Running Yoga sur Annecy. L’été, vous la retrouverez à Plouguerneau en compagnie de Mikael Jezegou (Paris 2021) pour des séances d’initiation bretonne. Enfin avec sa sœur jumelle, elle organise des week-end sur Rennes. En plus du Running Yoga, leur programme intègre du Pilates et des sensibilisations à la nutrition.

Justine fait le tour de la France quand elle ne peut pas faire le tour du Monde. Au service des autres – elle passe ses matinées en intervention Covid à l’hôpital d’Annemasse – elle saura vous bercer par la douceur de sa voix autant que vous embarquer par son appétit sans limite pour les trésors de notre belle planète.

Pour suivre Justine Chapelier

Linkedin

Facebook

Running Yogis

Avatar Séb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.