Premier objectif de la saison

Le moment est venu de m’engager vers le premier objectif de la saison (J-4) : l’EDF Cenis Tour dans sa version “Noire” de 76km. Au programme, 4640m de dénivelé positif avec le passage du Pas de la Beccia culminant à 2717m.

Le parcours

Le départ sera donné à 4 heures du matin dimanche 4 août depuis la salle polyvalente de Val Cenis – Termignon et il me faudra être de retour avant 20h30 pour être classé, soit 16h30 maximum de course.Pas besoin d’être très fort en math pour voir qu’il faudra maintenir une vitesse moyenne supérieure à 4,6 km/h. Ça paraît lent comme ça mais ça va me demander de m’employer un peu … En épluchant les statistiques de mon unique course sur ce format, j’ai vite vu que je n’allais pas avoir une grande marge de manœuvre : 4,8 km/h à l’Ultra LAT en 2018. Au même rythme, ça me fera rentrer un peu avant  20h dimanche prochain. Autant dire que j’ai intérêt à surveiller les deux barrières horaire intermédiaires si je ne veux pas que l’aventure s’arrête prématurément :

  • 14h à Bessans au kilomètre 45,8 (10 heures de course)
  • 16h30 à Lanslevillard au kilomètre 58,8 (12h30 de course)

Pour glaner quelques informations sur le parcours, je me suis fié au roadbook fourni par l’organisateur, ainsi qu’à la très intéressante vidéo publiée en 2015 par les Lapins Runners sur un parcours très similaire :

L’équation est simple : pistes très roulantes en-dessous de 2000 mètres d’altitude, chemins beaucoup plus cassants au fur et à mesure que l’on gagne en altitude. Voir notamment la vidéo des Lapins Runners à 10’25” … ça devient carrément de l’escalade au-dessus de 2500m !!

Pour le détail du parcours, voir ici : https://www.edfcenistour.com/trail-noir/

Le suivi live

On sera 168 sur la ligne de départ et j’aurai le dossard n°24.

Deux solutions s’offrent à vous :

  • Avec les points de passage: pour savoir en live quand est-ce que j’aurai franchi l’un des cinq points intermédiaires puis ensuite l’arrivée, ce sera ici : https://live.l-chrono.com/raceevent/trail-edf-cenis-tour-2019.
  • Avec le tracking GPS : j’ai souscrit à la solution “Dotvision“. Je me dois le jour J de maintenir actif le GPS de mon téléphone pour envoyer ma position en temps réel au système de tracking GPS. De votre côté, il vous suffit de cliquer sur https://motion.dotvision.com/Home/Search, de chercher “EDF Cenis Tour 2019″ puis enfin de cliquer sur mon nom pour savoir où j’en suis.

Pour plus de détail, allez voir ici : https://www.edfcenistour.com/suivi-live/

Stratégie nutritionnelle

L’organisation a prévu des ravitaillements tous les deux trois heures. Comme je bois entre 300 et 500 ml par heure, je vais partir avec deux bidons d’eau plate de 750 ml avec une réserve de 500ml dans une poche à eau au cas où. Pas de boisson énergétique. Ça ne passe tout simplement pas !

Côté nutrition, je vais fonctionner avec des barres de type Gerblé pendant les trois/quatre premières heures (des glucides et des vitamines). Puis je vais passer sur des barres plus riches en protéines type Cliffbar sur les heures suivantes.

A partir de la 6e heure, je me programme un mini repas complet toutes les trois/quatre heures avec un sandwich jambon/fromage notamment pour l’apport en sel (pain de mie blanc, comté, jambon blanc), plus une compote. Mon estomac crie famine et j’ai besoin de le remplir pour apaiser la sensation de satiété. Ça pourrait poser problème si je courrai le trail à 10 km/h comme les premiers, mais à l’allure où je vais, j’ai largement le temps de digérer sans traumatiser l’appareil digestif.

Je n’aurai pas d’assistance donc je vais m’emmener ça sur moi dans mon sac (trois repas). Je pourrai me faire ça sur les points de ravitaillement mais j’ai déjà eu des mauvaises surprises et côté nutritionnel, je ne veux rien laisser au hasard.

Et j’emmène également deux citrons avec moi (à croquer) pour alcaliniser le corps (contrer l’acidité) au cas où je sente cette très désagréable sensation “d’embrasement” dans le ventre, typique d’une accumulation d’acidité dans le système digestif.

Suis-je prêt ?

Je me pose encore la question …

Honnêtement, j’ai fait de mon mieux pour arriver en forme et j’ai accumulé assez de charge depuis le printemps pour être confiant. Néanmoins …

Ma chute à l’ascension au tout début de mon premier week-end choc a laissé des traces et j’ai un épanchement de synovie résiduel au genou droit deux mois après. Ça ne m’empêche pas de courir mais c’est désagréable, voire douloureux, dans certaines positions du genou.

Mes deux tendons d’Achille ont une fâcheuse tendance à s’enflammer à la jonction des mollets, la faute à une position trop sur l’avant qui ne permet pas à mes mollets de se reposer et qui met toute la chaine postérieure dans une tension excessive. Vu avec ma podologue : il me faut revoir les fondamentaux du déroulé du pied en course et rééduquer mon pied. La course exclusive avec des Hoka depuis un an et demi a faussé mes sensations et mes gros orteils sont devenus fainéants. Dans les mois qui viennent, je vais réintroduire des séances de marche avec chaussures minimalistes pour retrouver ces fameuses sensations de poussé jusqu’à l’extrémité du pied et adopter à nouveau une position plus économique pour mes muscles.

Je prendrai donc le départ dimanche en composant avec l’état dans lequel je serai, en étant en permanence à l’écoute de tous les signaux renvoyés par mon corps et en les accueillant avec bienveillance (“merci douleur de me prévenir que je dois adapter quelque chose à la situation pour pouvoir aller plus loin“).

Mon état d’esprit : je serai le pilote d’une coquille de noix s’apprêtant à traverser un grand océan, avec toute l’humilité et la détermination que nécessitent une telle entreprise …

Portez-vous bien !

8 Comments

Add Yours →

Bonne course Seb, je vais suivre ta course avec plaisir. Du coup si les Hoka t’ont rendu paresseux des pieds (c’est un comble pour un traileur), tu vas courir avec quoi?

Merci Bill Je vais bien courir avec mes Hoka dimanche (ce n’est plus vraiment le moment de changer mes habitudes). Par contre, j’ai deux mois pour rééduquer mon pied avant les 100 Miles … j’ai quelques idées dans ce sens que je partagerai dans quelques temps sur ce blog …

Leave a Reply